L'écologie

 

      La rénovation du patrimoine des villages de montagne de nos régions est, pour le futur, un enjeu important. Nous avons le devoir de laisser à nos enfants un environnement des plus intacts et veiller à ce que notre empreinte soit, dans la transformation des bâtiments, la moindre possible.

     Notre démarche écologique s’inscrit dans cette logique.  Les matériaux utilisés sont tous naturels et issus des filières écologiques tels que la chaux naturelle pour les enduits, les chapes, les dalles du sol, les peintures ; la laine de mouton pour l’isolation du toit ; les huiles naturelles pour le traitement des boiseries et des pierres ; de la sciure provenant des scieries proches pour l’isolation des paroies du chalet...

    Nous avons privilégié les matériaux trouvés à proximité, préférant ceux des filières respectueuses de l’environnement. Le tout dans le but de preserver la santé des habitants et visiteurs ainsi que le bien-être et la sauvegarde de notre Terre. 

Les matériaux
sains

   Les enduits intérieurs sont faits à la chaux et au sable, à l'ancienne. Les matériaux sont locaux. L'isolation du sol vient du fait que les dalles et chapes sont faites à base de chaux, sable et billes d'argile. Il n'y a pas de pont thermique au RDC car le niveau du sol est inférieur au niveau du jardin. Les couvertures des sols sont en pierre naturelle et traitées à l'huile de lin et huile dure à base de soja. 

 

   La toiture est faite en mélèze et pin local et à été débitée dans une scierie proche. L'isolation est faite en 30cm de laine de mouton lavée, provenante des bergeries voisines. Ces travaux ont été réalisés grâce à l'aide précieuse de la famille et des amis (BLOG).

 

   Toutes les menuiseries sont à isolation renforcée (4/16/4), sont classées PFC, issues des forêts gérées dans le respect de l'environnement. La porte fenêtre en bois de mélèze, à été fabriquée sur mesure par un menuisier du village.

 

   Les meubles sont recyclés ou bien fabriqués sur place et sur mesure avec du bois local.

 

   Il existe un chalet en bois servant d'atelier, qui est lasuré régulièrement à l'huile de lin par l'extérieur, puis en partie isolé à l'intérieur avec de la sciure/copeaux de bois et de chaux aérienne. Le sol a été traité à l'huile dure. Celui-ci repose sur des fondations cyclopéennes et sur une dalle à la chaux.

 

  Les produits ménagers sont à base de vinaigre blanc, pierre d'argile, bicarbonate de soude, savon noir et lessive maison

 

  La nourriture consommée sur place provient principalement des producteurs locaux pour les fruits et légumes. Le reste est acheté dans l'épicerie bio du village ou provient des filières biologiques.

 

   Nous tenons à respecter l’aspect brut du lieu pour garder toujours ce sentiment d'intemporalité. 

Les sources d'energie

   L'électricité est fournie par six panneaux solaires, c'est donc une installation autonome de 1KW. Elle est stockée dans des batteries et restituée lorsqu'on les sollicite. Il n'existe pas de raccordement au réseau électrique ni téléphonique.

 

  Du fait de la puissance limitée en KW nous avons fait le choix de nous passer de certains équipements électroménagers, notamment ceux qui marchent avec des résistances.

 

   Seule la machine à laver le linge est alimentée par un groupe électrogène à essence. Cependant, les eaux proviennent de la toiture du chalet, puis la lessive est fabriquée sur place avec les cendres du poële.

Le chauffage

   Le chauffage s'effectue à travers des apports solaires provenant d'une véranda bioclimatique fabriquée en bois local, la chaleur du soleil est stockée dans les murs en pierre de 40cm d épaisseur et restituée le soir. Un poële à bûches ( bois prélevé sur place, par le nettoyage du terrain ) est utilisé d'octobre à avril et uniquement le soir ou bien les jours de pluie en hiver. Il vient compléter les apports de chaleur de la veranda. C'est le modèle II du Turbo Deom, société française. 

   

   Son principe de fonctionnement : une quantité réglable d'air est soufflée au centre du foyer pour attiser le combustible et provoquer une combustion intense et complète. On évite ainsi la condensation de gaz et le dépôt de suie dans le poêle et la cheminée. Les avantages du système : il fonctionne avec toutes les essences et dérivés de bois, mais également avec les briquettes. L'incinération est complète. Il offre une très grande puissance calorifique. Il n'y a aucun risque d'accumulation de gaz car leur évacuation qui se fait par la cheminée, elle est complète et permanente.

 

   Il est possible de chauffer les repas ou de faire des tartines, des raclettes et même des oeufs sur la partie suppérieure!

   La maison n'est raccordée à aucun réseau, donc,  les eaux de pluie sont les seules qui l'alimentent et sont stockées dans une citerne de 7m 3. Elle est pompée jusqu’aux cuves qui sont placées plus haut que le niveau de la maison et descendent par gravité. Leur emploi est raisonné. Les évacuations des eaux grises se jettent dans un système qui les purifie et sont traitées par des plantes des marais (phytoépuration). Le bac terminal contient des poissons et le trop plein alimente le potager.

Le potager
Le traitement des déchets

   Les toilettes sèches fonctionnent à base de sciure, en remplacement de l'eau. Cette sciure provient des ateliers de ménuiserie voisins.

  Nous les vidons une fois par semaine dans le compost, ainsi que la plupart des déchets organiques de la cuisine et l'élagage du jardin. Le compost quant a lui, au bout de deux ans, sert d'engrais aux oliviers autour de la maison.

   En 2014, nous avons décidé de faire un potager à l'aide d'amis connaisseurs. Nous avons fait venir l'un des engins de la coopérative agricole CUMA, du village de Sospel, à fin de retourner la terre et commencer à planter. Il est alimenté en eau par le trop plein du bac à poissons, provenant des eaux pre-filtrées en aval de la maison.

L'eau chaude

   Nous avons installé un thermosyphon, afin d'avoir l'eau chaude sanitaire pendant 9 mois de l'année. Il fonctionne avec des tubes en verre noir, qui se remplissent d'eau froide, puis celle-ci se chauffe rapidement par le soleil.

Nous accueillons les workawayers!

La principale communauté mondiale pour les voyages et les échanges culturels durables.

Promouvoir le bénévolat, les échanges familiaux, les familles d'accueil, les fermes, les congés de travail, les copains de voyage, l'apprentissage des langues et l'échange culturel.

Workaway.info est un site mis en place pour promouvoir l’échange équitable et l’amitié ainsi que le volontariat et les opportunités de travail. Relier les chercheurs de culture, les voyageurs à petit budget et les apprenants en langues aux familles, aux individus ou aux organisations qui recherchent de l’aide avec une gamme d’activités variées et intéressantes.

Leur philosophie est simple:

Quelques heures d'aide honnête par jour en échange de nourriture et d'hébergement et une opportunité de rencontrer d'autres personnes. Découvrir les modes de vie et les communautés locales, avec des hôtes sympathiques dans des situations et des environnements variés.

Comment fonctionne Workaway.info:

Workaway.info possède une base de données de familles, d'individus ou d'organisations appartenant à un large éventail de pays différents qui se sont inscrits avec nous. Ils cherchent à accueillir des voyageurs et des personnes de cultures différentes dans leurs foyers pour échanger des idées et aider. Certains peuvent également offrir des possibilités de travail rémunéré, ce qui permet de choisir parmi un large éventail de domaines différents. Workaway.info vise à initier les chercheurs de culture, les voyageurs et les étudiants en langues à des hôtes et amis sympathiques sans avoir à payer de frais d’agence coûteux.

 

 

 

 

 

 

esprit parc.PNG
Logo-mercantour-écotourisme-vecto[24357]
  • Facebook Basic Square

 tel : +33.6.24.60.41.86                                             mail : jar_art@yahoo.com                                     © Gaïa Luna 2014

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now